License

Recherche de votre sujet par mots clés (ex: pédagogie active) OU Consulter les libellés au bas de la page, à gauche OU Consulter les 10 articles les plus populaires des 30 derniers jours, au bas de la page.

Rechercher les articles dans ce BLOGUE par mots-clés

Le texte du mois de MAI sélectionné par les lecteurs :

Sélection du message

Mes principes du magistral

jeudi 8 décembre 2016

Extrait de mon essai «L'Enseignement coordonné»


Les expériences de Deci et Ryan (source ci-après) nous apprennent que les actions externes comme les récompenses et les menaces ne sont pas efficaces pour augmenter et perpétuer la motivation intrinsèque de l'étudiant. Ces experts ont aussi démontré, par des expériences minutieuses, que les récompenses externes les plus efficaces et opérantes pour conserver et allumer la motivation intrinsèque de base sont : la rétroaction verbale et écrite positive; des activités générant l’estime de soi de l’étudiant; des situations engendrant un sentiment de compétence chez l’étudiant et finalement; des actions permettant à l’élève de faire des choix et de construire son autonomie vis-à-vis l’enseignant. Ils ont aussi remarqué que l’échec et la rétroaction verbale négative diminuent le sentiment de compétence chez l’étudiant et par le fait même, sa motivation intrinsèque.

Au fil des ans, j’ai aussi remarqué que certains de mes étudiants échouent parce qu’on exige d’eux des tâches monotones et banales et/ou, parce qu’on leur impose des contrôles externes qui sont régis par la nécessité de certains enseignants à imposer un pouvoir autre que pédagogique. Un pouvoir qui fait objet de castration sur leur désir d’autonomie et leur possibilité d’effectuer des choix et de garder un certain contrôle sur leurs apprentissages. Un exemple ? Ces enseignants qui verrouillent leur porte au début de la leçon et qui disent aux étudiants en retard d’attendre 1h15 ou 1h20 pour la pause du cours afin de pouvoir entrer en classe. Certains diront que ce contrôle externe vise à faire apprendre à l’étudiant le respect des heures de début du cours; d’autres diront qu’ils appliquent un règlement vague de l’institution; plusieurs appliquent ce contrôle pour ne pas être dérangés pendant qu’ils parlent au groupe. Je suis en absolu désaccord avec ce contrôle excessif qui relève d’un pouvoir qui n’est pas pédagogique.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire